Beauté Baroque

Je suis en train de lire ce roman (on peut appeller ça roman?) de Claude Gauvreau.
C’est pas beau. C’est sublime. Magnifiquement douloureux.
Bref, c’est triste à se tirer une balle dans la tête.

«Elle était pleine d’amour. Elle était encombrée d’amour. Son amour était en elle comme ces chiens énormes qui font éclater le ventre des petites chiennes enceintes: son amour a crevé dans ses flancs, il a pourri, il l’a empoisonnée

Rien pour aider ma déprime.
Je suis pas dans le bon mood pour lire ça, finalement.

Publicités

3 réflexions au sujet de « Beauté Baroque »

  1. Si tu veux sourire tout en lisant, je te conseille vivement « Zazie dans le métro », de Raymond Queneau. Ça se lit tout seul, le langage est original avec des mots « inventés » très drôles. Je me souviens même qu’en le lisant justement dans le métro, j’étais parti à rire tout seul!
    Ce qui est intéressant aussi, c’est que Queneau s’est imposé plein de « contraintes » que l’on ne remarque aucunement à la lecture…
    L’édition Folio avec le dossier est intéressante pour ça, voir quels défis l’auteur s’est donnés a l’écriture. Elle en vaut la peine (pour quelques sous de plus)…
    Bonne lecture!

  2. @sebastien : côté rough quote, avec Gauvreau, y’a l’embarras du choix…

    @donald : merci, mais j’ai déjà lu et relu Zazie… J’ai bien aimé le film que Louis Malle en a fait aussi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s