Lire les visages

Extrait lu sur un mur de la Biennale de Montréal
.
Le visage est une surface qui accueille certaines expressions et certains liens tandis qu’elle en neutralise d’autres. C’est un écran et un cadre. Lorsqu’on est mis en présence d’un visage, on imagine une certaine gamme d’expressions pouvant s’y manifester, et l’on prépare une certaine gamme de choses à lui adresser. On voit ce qui peut être dit, et ce que l’on aurait pas dû dire.

Alphonso Lingis, Dangerous emotions
Publicités

Une réflexion au sujet de « Lire les visages »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s