Comme un coléoptère emprisonné dans la boîte à bijoux

« C’est l’amour, dit-il brusquement. Rien d’autre ». […] « Ce n’est, bon Dieu, que l’appel du xestobium rufovillosum, ma fille. C’est aussi simple que cela. Si tu mets un de ces petit trucs dans une boîte et que tu tapotes sur la table avec un crayon, il se conduira exactement de la même manière. Il pensera que tu es une de ses femelles et cognera sa tête contre la boîte pour essayer de te retrouver. »
— Julian Barnes, Une histoire du monde en 10 chapitre 1/2
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s