Le Détail

À quoi est-ce qu’on se rend compte qu’on est amoureux?

J’ai entendu la question, mais si on me l’avait posé, j’ai l’impression que je n’aurais pas su quoi répondre. Si je voulais répondre honnêtement bien entendu. Faut pas m’en vouloir, c’est juste que ça fait trop longtemps, j’imagine. J’ai entendu les réponses communes, à droite et à gauche : les papillons au ventre, le coeur qui débat, les mains moites (beurk!). J’aurais sans doute répondu la même chose. C’est convenu, crédible et ça ne demande pas trop de réflexion. Mais je ne suis pas dupe. Le désir provoque aussi cet affolement des sens. Et ça fait quelques années maintenant que je sais bien faire la différence entre l’amour et le désir. Deux mondes dont l’un est définitivement plus rare et plus difficilement accessible que l’autre.

Parmi toutes les réponses entendues, plus banales les unes que les autres, il y en a une qui m’a plu. Même si elle ne m’a pas du tout convaincue. « On se rend compte qu’on est amoureux lorsque l’on remarque chez l’autre, un tout petit détail, à priori insignifiant, qui nous bouleverse« .

*****
[Aparté]
Je l’ai revu. Mes yeux, qui ont pourtant bien du mal à se détacher des siens ont glissés à droite, sur son cou. Il y avait cette marque, rouge, à peu près de la taille d’une pièce de 1$. Non (qu’est-ce que vous allez imaginer!), ce n’était pas une marque laissée par la bouche de sa femme, mais plutôt par le stéthoscope, qui pend à son cou. Oui, j’ai été émue et j’ai eu l’envie folle de poser mes lèvres juste là… (non, pas juste là, finalement).
Il veut me revoir, sur une base régulière. Ce soir, demain soir aussi et à plusieurs reprises pour les prochaines semaines. Restons calme, puisque ce n’est (pour l’instant) que la vessie de mon chat qu’il souhaite palper le plus souvent possible. Enfin c’est ce que sa bouche a dit, mais je ne suis quand même pas dupe : ses yeux, disent autre chose.
*****
Désir. À mon avis, c’est sans doute le plus joli mot de la langue française.
Publicités

4 réflexions au sujet de « Le Détail »

  1. J’espère que votre vétérinaire va aider ti-homme pi va vous aider après. :o)

    Ce serait un coup bizarre du destin, c’est comme si ti-homme en devenant malade vous aurait trouvé un chum.

  2. @encre: :D

    @cacawet: entre toi et moi, il a pas l’air de se rendre compte de sa chance, celui là!

    @pierrot: raconté comme ça, c’est presque digne d’un scénario en effet ;)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s