De l’imperméabilité, de Freud et de l’inconscient

Ça fait quelque temps que j’avais remarqué son trouble.  Quand je m’adresse à lui, il a le sourire nerveux et un tic répétitif avec les mains.  L’œil est trop attentif, le rose lui monte même parfois aux joues.  C’est évident et ça me met un peu mal à l’aise puisqu’on doit, à l’occasion, travailler ensemble.  Vous avez deviné que ce n’est pas réciproque.  Je fais attention aux signaux que j’envoie, je reste plus impersonnelle en sa présence, je ne lui envoie aucun signe d’encouragement, mais il semble imperméable à mon indifférence.  J’imagine qu’il faut juste attendre que ça passe (et ça passera, soyez sans craintes).

En attendant, sa nervosité, palpable, commence à devenir contagieuse.  Et ça crée des situations de malaise.  Comme aujourd’hui.  J’avais besoin d’une info alors j’ai laissé un message sur sa boîte vocale.  Il me rappelle quelques minutes plus tard.  Je décroche et j’entends sa voix qui me dit Allo au moment où je m’apprêtais à lui dire Salut.  J’ai bafouillé…  Il a continué à parler comme si rien n’était (imperméable, le mec), alors que je pouvais juste me répéter, non-stop : Est-ce que je viens vraiment de lui dire Salaud?

Publicités

11 réflexions au sujet de « De l’imperméabilité, de Freud et de l’inconscient »

  1. Magnifique… ;o) Il va peut-être penser que la nervosité est due à un amour naissant.

  2. Si ce gars était une fille, il aurait certainement commencé à s’interroger sérieusement sur nature des sentiments que tu nourris à son endroit, et je suspecte « Lui » d’être une fille pour avoir émis une telle idée. Mais un GARS aurait-il vraiment pensée une telle chose? N’est-ce pas un talent exclusivement féminin que de pouvoir surfer pendant des heures sur un simple lapsus en se laissant porter par les vagues de spéculation? Et je suspecte aussi Freud d’être une femme pour avoir émis des idées aussi farfelues sur les lapsus. Bref, si ce gars est un gars, tu peux te détendre, il devrait avoir oublié depuis longtemps ;-)

  3. Mais si le gars a un faible pour toi, il s’attardera certainement sur les petits détails et ne risquera pas d’oublier tel que le suggère Encre. Ce genre de situation est tellement inconfortable, je te plains.

  4. @Lui: je me nourri du faible espoir qu’il n’a peut-être pas bien entendu…

    @encre: « Si ce gars est un gars »… bonne question, puisque j’ai justement longtemps cru qu’il était gai. C’est dire si mes phéromones roulent pas pour lui. Quant à l’autre « lui », je crois que je vais lui laisser la chance de te répondre ;)

    @ricaneuse: bah, heureusement, je n’ai pas trop souvent affaire à lui!

    @l’hiver: hahaha Impossible! La vie serait bien trop simple ;)

  5. Ben Lui c’est un lui, pas une elle… On a la généralisation facile hein? ;o)

  6. Toute la psychologie est basée sur ce genre de généralisations, cher « un Lui » (puisque vous y tenez). Ca simplifie la vie au maximum, c’est tellement pratique!

  7. C’est poche ces situations là.. il faut se watcher, mais bon, pour ne pas envoyer, comme tu dis, le mauvais signal.. Mais prends cela comme compliment, mets ça dans ta poche.
    Haha! Quand j’étais jeune, je répondais souvent en disant « sallo », un mélange de salut et allo.. Drôle.
    Il va peut-être faire un move prochainement.. faut s’y attendre, s’il se dégêne.

  8. ouin, le move, c’est que j’espère qu’il comprendra avant d’en arriver là. C’est tellement délicat entre collègues :S

  9. Dite que vous êtes lesbienne Mlle V. Ah pi non car si vous dites cela vous allez vous faire cruiser par les gouines de votre bureau. :o)

    Non pour le déstabiliser dites que vous êtes une « shemale ». :o) (rire de lapin dans un buisson)

  10. C’est vrai que parfois la raison s’aveugle, et cherche dans le moindre petit (non)signe un motif pour s’accrocher a un amour chimérique.
    Parfois faut péter la ballonne, avant qu’elle ne devienne montgolfière.
    Et tu ne joues pas la fille qui ne se rend compte de rien parce que ca lui fait du bien d’avoir un chevalier servant, c’est tout a ton honneur.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s