If you steal the fire [give me some]

Les choses arrivent parfois exactement comme on se les était imaginées.
Sans peine, sans joie, sans surprise.

Fermer une porte, ouvrir une fenêtre.
Respirer.  Recommencer.

Peut-être qu’il faut simplement réapprendre à rêver.

Publicités

4 réflexions au sujet de « If you steal the fire [give me some] »

  1. Et si on rêve tout bêtement de réalité, rien de plus… Il vaut peut-être mieux défoncer la porte, briser la fenêtre, expirer et mettre fin à tout. Bah, non, peut-être pas finalement.

  2. Défoncer une porte et briser une fenêtre, c’est juste beaucoup trop de bruit pour rien. Pas mon genre ;)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s