Le Goût de l’eau

9 fois sur 10, j’ai l’impression qu’il faut choisir entre aimer ou être aimé.  Choisir entre la mer intérieure qui ne trouve pas le chemin vers l’océan ou le gouffre, le canyon, impossible à remblayer.

Alterner les saisons, les périples en mer, les chemins de terre battue.  Je suis plutôt bonne marcheuse, mais c’est devenu trop facile.  Après maintenant trois ans, ça se fait sans effort.  Il n’y a rien de gratifiant ou de satisfaisant lorsqu’on a seulement envie de répondre merci à un je t’aime.  Une absence de plaisir.  On se confronte tôt ou tard à une impossibilité de prendre sans donner.  Reste le vide.

J’essaie de me souvenir du temps où j’étais bonne nageuse.  En fait, il y a très longtemps, j’ai même fait de la compétition.  Crawl, brasse, dos, papillon.  On disait même que j’avais un certain talent.  J’étais très technique, restais juste à améliorer un peu la vitesse, surtout sur les courtes distances.  J’ai pris part à une grosse compétition Inter-Régionale.  J’ai dominé au 100 mètres dos du début de la course jusqu’à 5 mètres de la fin, pour finalement perdre par quelques centimètres.  Une erreur banale, un regard vers l’adversaire le plus proche m’a coûté la fraction de seconde décisive.  Orgueilleuse comme je suis, ça a été la fin de ma courte carrière.  Ma vue défaillante aurait fait le reste, d’une manière ou d’une autre, ce n’était qu’une question de temps.

Maintenant que la vision est rétablie et que la voie est libre, l’envie de plonger commence à me revenir.  Sans bouée de sauvetage.  Nager dans le courant, affronter les remous.  On dit que la technique ça ne se perd pas vraiment, et la vitesse, ce sera la mienne.  Ne plus regarder au dessus de l’épaule.  Et surtout, surtout, ne plus jouer le rôle du life-guard.  Laisser aux autres le poids des peines qui se traînent, s’accrochent au dos et qui me coulent tout au fond, jusqu’à l’échec trop prévisible des sentiments amoureux.

Publicités

6 réflexions au sujet de « Le Goût de l’eau »

  1. Ça enlève cette pression de gagner à tout prix, si tu y vas à ton rythme et selon tes règlements!

    Beau billet qui fait réfléchir! ;)

  2. Ping : I’m in love [with how you feel] « Les Plaisirs et les nuits

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s