Avec des amis comme ça…

À chaque fois que je parle pour la première fois avec un inconnu sur msn, on me demande systématiquement si V, c’est pour Vendetta.  Là, j’ai presque envie de dire oui.  Toutes vos idées sont les bienvenues…

Publicités

14 réflexions au sujet de « Avec des amis comme ça… »

  1. Ben ouais, orgueilleuse comme je suis, tout le monde va te croire :P
    En tout cas, ça me rappelle un autre vieux proverbe qui commence par : « Donne à manger à un cochon… »

  2. hehehe! Il me semble que j’ai déja entendu ça…« C’est con parce que je conduis super bien quand il n’y a personne à côté. »

  3. @l’hiver: eheh Je pourrais dire que c’est vrai (et ça l’est!), je pourrais aussi dire que l’histoire racontée par « l’ingratitude faite homme » est exagérée au possible pour donner du ressort comique (et c’est encore vrai), je pourrais dire qu’il a passé sous silence ses tactiques déloyales pour me déconcentrer « Hey V regarde la belle shape du mec en t-shirt gris, c’est tellement ton genre celui là » (et y’aura personne pour douter de celle là).

    Mais, je pourrais dire que j’ai fait 65 000km avec ma voiture en 1 an et demi sans qu’il me soit encore rien arrivé, et là, y’en aura toujours un pour penser « Reality is stranger than fiction ».

    @tchendoh: yeah, right :P

  4. ok
    1) la lumière verte au coin de Beaubien, j’ai pas arrêté, mais j’ai simplement ralenti, parce que mon intention première (qui aurait été la bonne), était de tourner à gauche pour aller prendre Papineau. Finalement, j’ai décidé de descendre jusqu’à Rosemont pensant (à tort) qu’il y aurait moins de traffic.

    2) ma position : Bordel, je mesure 5’2″, c’est déjà tough de rejoindre les pédales et d’avoir la tête encore suffisament haute pour bien voir devant.

    3) There was nothing wrong with the speed bumps.

    4) Sur René Lévesque, je roulais dans ma voie, celle de droite. Et en passant, à l’heure de pointe, on a pas le droit de stationner le long des grandes artères pour donner une voie de plus, mais y’a toujours des twits en infractions, ce qui explique la voiture que j’ai du contourner.

    5) Le gars était frustré par ta faute, ça faisait 2 fois que tu me laissais croire que la criss d’entrée était là, pi c’était jamais la bonne, anyway, y’avait juste à pas me suivre dans la voie de stationnement s’il voulait courser à 80km heure en plein centre-ville.

    6) T’as oublié la Land Rover dans Outremont qui a failli nous rentrer dedans ;)

  5. @tchendoh: ouais, I am the funny one ;)

    @ricaneuse: eheheh… Out of nowhere, non (essaie et erreur), mais ça m’arrive de discuter avec des lecteurs qui m’ajoutent à leur liste.

  6. V comme « V’là t-y pas qu’ça fait longtemps que j’ai pas lu un post de cette petite brunette Québécoise »?

  7. Ping : Lavez, lavez… | Le gris n'est pas une couleur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s