Les Preuves d’amour [2]

Ma peau frissonne sans relâche, je sens la fièvre qui monte, j’ai la gorge nouée, je suis exténuée.

Mais c’est juste la preuve que j’ai passé beaucoup de temps de qualité avec mes nièces, qui savent être irrésistibles même quand elles sautent du lit en éclatant de rire à 6h30 le samedi matin.  Je ne sais pas comment elles réussissent ça, mais elles peuvent être cute avec la morve au nez, quand elles me pètent dessus, me tirent les cheveux ou me fichent un doigt dans l’oeil.  Et je les adore même quand elles me filent un virus de grippe infect.  Si c’est pas de l’amour ça.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Les Preuves d’amour [2] »

  1. Mes petits m’ont refilé la gastro… C’est fou ce qu’on peut leur pardonner à ces morveux. Même malades, ils sont jolis. Ils vont mieux et moi je suis encore sur le carreau à rêver de sucre à la crème. ;o)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s