De la perception

Il y a deux semaines, j’ai croisé un lointain cousin que je n’avais pas vu depuis l’âge de 13-14 ans.  On a jasé à peu près une quinzaine de minutes.   Deux jours plus tard il m’a ajouté sur facebook.  Jusque là, tout va bien.

Et là, il répond à cette cochonnerie d’application-quiz qui circule.  Paraît que parmi ses « amis », c’est moi qui a le plus gros égo…  Riiiight.  J’assume!  15 minutes pour réussir ça, c’est quand même pas rien.

Mais moi, j’aimerais avoir juste la moitié de son culot…

*****

Et j’ai retrouvé ce texte sur le même thème, écrit il y a quelque temps, mais jamais publié.

Je suis celle qui agit parfois sans penser
Mais surtout, qui pense beaucoup sans agir
Celle qui pourrait dire oui quand on est convaincu qu’elle va dire non
Et qui pourrait dire non quand on se persuade trop vite qu’elle va dire oui
Bref, je suis celle qui est dure à suivre

Je suis celle qui refuse d’être tombée
Celle qui porte la victoire
Comme une marque au fer rouge
Je suis celle qui voudrait être amnésique
Qui aimerait, sans cesse, redessiner le passé

Je suis celle qui lutte entre l’instinct et la raison
Qui saute parfois trop vite aux conclusions
Qui ne sait pas doser
Celle qui utilise son cœur pour les problèmes de tête
Et trop la tête pour les questions de coeur
Je suis celle qui aura toujours l’air snob
Quoi que je dise, quoi que je fasse
Je suis celle pour qui on ne s’inquiète pas
Parce que je suis celle qui est saine, équilibrée, raisonnable
(Et je déteste ça)

Je suis celle qui sait reconnaître les menteurs
Sauf lorsqu’ils ont un visage d’ange
Je suis celle qui a peur de la froideur
Mais peut-être plus encore, de la tiédeur
Je suis celle qui ne sait pas faire semblant

Je suis celle qui désire à tue-tête
Mais qui aime en secret

Publicités

9 réflexions au sujet de « De la perception »

  1. C’est peut-être ca être authentique, assumer ses paradoxes
    Les gens confondent souvent snobisme et distinction, l’un est chiant, l’autre est envoûtant.
    Jolie texte

  2. J’ai une grande estime pour les gens vrais. Je déteste ceux qui sont « phoney ». Je suis convaincue de ton authenticité que je perçois dans tes écrits.En tout cas moi j’aurais aimé avoir un égo comme le tien à pareil âge!Belle personnalité,déterminée,et encore…

  3. @narcisse: difficile de ne pas voir les paradoxes, surtout quand on écrit autant sur soi-même et qu’on ne peut pas se conter d’histoires, parce que les archives sont là! Pour ma part, je trouve que la plupart des gens confondent snobisme et réserve, mais bon, distinguée et envoûtante, ça me va aussi ;)

    @lise: Merci, j’ai toujours su qu’en quelque part, tu comprends vraiment bien la fille compliquée, mais si simple que je suis! xxx

    @taupe: pas trop j’espère? bienvenue ici :)

    @cacawet: Ben là, depuis le temps que tu me lis, tu devrais déjà savoir ça! ;)

  4. c’est amusant comme on peut parfois se lire à travers ce que d’autres ont écrit…
    je visite ton blog pour la première fois et même si je n’en ai pas encore fait le tour : bravo et merci pour ces textes pleins de poésie réaliste et de philosophie… ça donne des envies d’adaptation en musique tout ça! ;)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s