Aimez-vous Brahms? [Goodbye Again]

Je ne me souviens pas de l’âge que j’avais la première fois que j’ai vu ce film.  Ce qui est sûr c’est que je n’avais pas vingt ans.  Je ne savais pas que c’était tiré d’un roman de Françoise Sagan.  Je me souviens de l’effet hypnotique de la beauté d’Ingrid Bergman, décidément encore trop belle, trop parfaite même à 46 ans, pour interpréter ce personnage de femme de 40 ans.  Je me souviens avoir détesté le personnage joué par Yves Montand et être tombée complètement, follement sous le charme d’Anthony Perkins.  Encore aujourd’hui, je ne pourrais pas dire s’il s’agit vraiment d’un grand film, mais ce qui est sûr c’est qu’il a trouvé en moi une résonance toute particulière, j’en étais bouleversée.  Ceux qui connaissent le scénario (ou même ceux qui ne le connaissent pas) diront sans doute que j’avais déjà à l’époque une certaine prédisposition pour ce genre d’histoire.  À ceux là je répondrai… Bah, pourquoi le nier?

Plus sérieusement, c’est avec ce film que j’ai découvert Brahms.  À travers le 3e mouvement de la 3e symphonie de Brahms, trame sonore du film.  Une vague puissante, mélancolique, sur laquelle on se laisse emporter, parce qu’elle est impossible à fuir.  Il y a des compositeurs qui atteignent la perfection la plus pure, comme Bach.  Il y en a d’autres incarnent la virtuosité, comme Beethoven ou Mozart.  Et il y a Brahms, qui touche mon âme comme nul autre.

*****

J’ai vécu de longues années avec un homme qui n’aimait pas la musique.  Il y était presque allergique.  C’est étrange maintenant que j’y pense, mais à l’époque je m’en foutais un peu (j’avais une bonne paire d’écouteurs, Sennheiser).  En fait, la seule musique qu’il arrivait à parfois à tolérer, de temps à autre, c’était le classique.  J’avais un formidable enregistrement de la 3e de Brahms, dirigée par Dieu.  Un jour, avec surprise, j’ai découvert le cd parmi ses affaires.  Cette symphonie, c’est la seule qu’il mettait parfois, de lui-même.  C’est la seule musique qui arrivait à faire taire son silence.

Il y a bientôt deux ans, il y a eu cette journée, la dernière qu’on a passé sous le même toit, chacun triant ses affaires.  Une étrange journée.  Une accalmie entre les tempêtes qui ont précédés et celles qui ont (malheureusement) suivi.  Juste avant de partir, ce jour là, il m’a demandé s’il pouvait se faire une copie de cette symphonie qu’il aimait.  Brahms avait trouvé un chemin, même jusqu’à lui, l’homme sans musique.

*****

En novembre dernier, on m’a volé.  Pas grand-chose.  Les trucs usuels, faciles à revendre.  Ils ont aussi pris mon vieux lecteur de CD à carrousel.  C’est con, parce que ça vaut tellement pu rien ces trucs là.  Dans le noir (parce que oui, ils sont passés chez moi pendant que je dormais), je me dis qu’ils ont dû confondre avec un lecteur DVD.  Vous devinez qu’il y avait 5 CD dans le carrousel.  Que du classique.  Ceux que j’écoutais le plus et qu’ils ont dû jeter à la première occasion.  Comment je sais ça?  Parce qu’il y avait une pile d’une trentaine de CD (d’importation pour la plupart) de musique classique qui valait une fortune juste à côté.  Ils n’y ont pas touché.  Ma 3e de Brahms, y est donc passée.  Je sais pas pourquoi j’avais jamais pris la peine d’importer toute ma collection de musique classique dans mon iTunes.  Enfin oui je sais, c’est parce que c’est loooooong.  C’était vraiment bête de ma part.

*****

La semaine dernière, j’étais en manque.  De Brahms. J’ai fait tous les disquaires du centre-ville qui ont une large sélection de classique, dans l’espoir d’enfin remplacer ma perte.  La 3e dirigée par Bernstein était introuvable.  Je ne sais pas pourquoi, mais je ne suis pas très Karajan.  Ça doit être pour ne pas faire comme tout le monde.  J’y suis allée avec Böhm et l’orchestre philarmonique de Vienne, tout de même très décent.  En attendant de retrouver ce que je cherche, ce que je veux vraiment.

J’ai eu alors l’envie irrépressible  de revoir Goodbye Again.  Je suis allée là où j’étais sûre de le trouver.  Ils l’ont bien sûr.  Mais en format VHS.  Ça doit bien faire 8 ans que je n’ai plus de magnétoscope.  Vive la technologie.

Sur le chemin du retour, j’ai croisé deux bouquineries.  J’y suis entrée impulsivement.  J’ai tenté de mettre la main sur le roman de Sagan, évidemment sans succès.  Je suis tout de même ressortie avec deux Christian Bobin et L’Attrape-coeurs, de J.D. Salinger.

Puis, j’ai pensé voir le printemps arriver pour la première fois en trois ans.  Et finalement, j’ai encore froid.

Je ne sais pas pourquoi c’est si difficile de trouver ce qu’on cherche, et pourquoi on ne cherche jamais ce qu’on trouve.

*****

Mais il y a Brahms qui bat en moi, qui me berce et qui m’emporte au loin.

Publicités

8 réflexions au sujet de « Aimez-vous Brahms? [Goodbye Again] »

  1. Très bon texte. Dommage que je connaisse pratiquement rien en musique classique.

    Tu devrais mettre tes liens externes en « taget _blank » pour qu’ils s’ouvrent dans un autre onglet quand on clique dessus ;)

  2. @mlle bis: Oui, moi aussi! ;)

    @jn: dommage en effet! Bonne suggestion, c’est corrigé!

  3. Brahms pour les airs qui font voguer,Mirella Freni pour interpreter Puccini et Mozart pour les jours ensoleillés…Et Vagner, quand je suis en tabarnak ! Comme du heavy metal de l’ancien temps …Therapeutique.

  4. effectivement, il y en a pour tous les goûts et tous les « mood ». La 5e de Shostakovich est pas mal non plus dans le genre catharsis ;)

  5. Mais « l’homme qui n’aimait pas la musique » a finit pour aimer Brahms et si on aime Brahms on aime aussi Mahler (adagietto de la 5e), Smetana (Má vlast) et d’autres. On a besoin de la sensibilité de quelqu’un à côté pour aimer à autrui…
    Salut!

  6. Je ne sais pas si tu as lu Sagan entre-temps mais le ton, tu l’as… très joli billet.

  7. Comme c’est beau ! J’aime Brahms et surtout la 3ème. Maintenant moi aussi je recherche la version dirigée par celui qui a rejoint Dieu trop vite. J’adore avoir envie, une nouvelle quête, chouette ! Quant au film… bof.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s