Un signe de l’univers [prise deux]

Dimanche après-midi, je prenais le soleil printanier avec une amie, comme la grande sœur que je n’ai pas eu, dans une jolie petite cours de Petite-Patrie.  On entendait les oiseaux et les enfants jouer dans la ruelle.  Le vieux chien d’un voisin, un genre de mélange un peu bâtard avec sans aucun doute du berger allemand, une oreille perpétuellement tombante qui lui donnait un air attachant, quémandait des caresses qu’on ne pouvait lui donner, en soupirant, de l’autre côté de la clôture.

 La conversation est à la fois très joyeuse et profondément triste.  La journée était vraiment trop belle pour parler d’un putain de cancer.  Au même moment, dans le ciel bleu, sans nuages, un petit avion est passé.  Il a tracé de sa fumée blanche,  juste au dessus de nos têtes, un grand point d’interrogation (à l’envers).  Quelqu’un d’autre l’a vu???   

– T’es heureuse aujourd’hui?
– Oui
– Moi aussi
– C’est tout ce qui compte
– Oui, un autre que les anglais n’auront pas!
 
Je marchais tranquillement sur le chemin du retour alors que le soleil baissait à l’horizon.  Une confiance tranquille, de l’avoir vue forte et brave.  Heureuse aussi, malgré tout.  De savoir qu’on ne sait rien et que tout peut arriver tout le temps, quand même.  Croire aux miracles.  Croire qu’il y a du bonheur même (surtout?) dans les coins les plus sombres.

Publicités

3 réflexions au sujet de « Un signe de l’univers [prise deux] »

  1. Il y a t’il rééllement UN bonheur ? Pour ma part, je vois toute une série de petits bonheurs quotidiens, hebdomadaires ou mensuels, qui font de la journée, semaine ou du mois, une réussite ou tout du moins une moins importante catastrophe.

  2. Elle m’a téléphoné hier soir notre amie et nous avons jasé pendant une heure. Nous avons parlé du putain de cancer évidemment… Son énergie m’a fait du bien.

  3. @pluc: sans aucun doute!

    @fille: j’ai une admiration sans borne pour sa façon toute personnelle d’affronter les épreuves de la vie. Elle est rayonnante de courage et de détermination… Ce cancer là sait pas encore à qui il a affaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s