Sliding Doors

Je suis allée à l’OSM hier soir.  Oui, y’avait encore du Brahms au programme.  Je pourrais vous raconter comment le violoniste avait une technique absolument impressionnante, comment la foule a réagit avec tellement d’intensité (du jamais vu pour ma part et c’était totalement mérité) à la fin du concert ou encore, comment Claude Gingras est le critique le plus détestable à lire.  Mais ce n’est pas de ça que j’ai envie de vous parler. 

Juste avant le concert, on m’avait fait remarquer que la mode faisait définitivement un retour aux années 80.  Prions pour que le retour des épaulettes et de la moustache soit évité.  Il faisait beau malgré le vent un peu frais et les gens défilaient sur l’esplanade, en attendant l’heure du concert.  Curieusement, il y avait beaucoup d’adolescents (probablement en sortie scolaire) qui s’étaient mis spécialement chic pour l’occasion.  Voir des garçons qui se sentent enfin un peu hommes pour la première fois en tenant par la main des filles qui étrennent des jolies robes qui les vieillissent un peu trop, ça me donne systématiquement un sourire un peu ému.  Je trouve ça beau, ce désir maladroit d’être adulte, alors que l’inverse, le désir adulte d’être adolescent est toujours un peu triste…  

Quand j’ai gagné mon siège, je n’ai pas pu faire autrement que de remarquer la jeune fille de moins de vingt ans qui avait sa place à côté de la mienne.  Elle avait le look typiquement Madonna, époque Like a virgin.  Une brunette teint en blond vénitien, bouclée, une fausse fleur dans les cheveux, portant une jupe turquoise à volants, des dentelles noires et un peu trop de rouge à lèvres.  Rouge.  On sentait l’effort de la recherche.  La volonté de paraître femme.  La tentative d’élégance.  Elle ne faisait pas partie d’un de ces groupes.  Sa nervosité était palpable.  C’était sans doute sa première grande sortie en solo.  À la fin du concert, je n’ai pas pu m’empêcher de remarquer qu’elle avait pleuré.  J’aurais sans doute fait pareil si j’avais été seule.  On a toujours moins de retenue, lorsqu’on est seule dans la foule.  Avant de quitter la salle, elle est revenue un peu sur ses pas, ses pas mal assurés en talons hauts qu’elle n’est pas habituée de porter, et elle a jeté un dernier regard vers la scène qui se vidait de ses musiciens, comme pour immortaliser le moment.  Et elle est disparue.

*****Entracte*****

À la sortie, y’avait des piles de Elle Québec distribués gratuitement.  J’aime pas spécialement les revues féminines, je l’ai déjà dit.  Mais ce que j’aime bien dans celle là, c’est la section où un homme (connu) passe aux aveux en confiant 10 choses que les hommes ne disent (généralement) pas.  Je suis gâtée, dans mon exemplaire gratis, c’est Stéphane Dompierre qui confie non pas 10, mais 33 choses (…).  J’en ai une 34e pour lui.  Un homme ne prend habituellement pas un exemplaire du Elle Québec, même si c’est gratis, sous prétexte que c’est Kate Winslet sur le cover.

*****

J’ai voulu éviter la cohue qui se dirigeait vers le métro Place-des-arts.  Il était un peu tard et frisquet pour marcher jusque chez moi.  J’ai quand même décidé de marcher jusqu’au métro Sherbrooke, puisque de toute façon, ça revient à peu près au même que d’attendre à Berri pour le transfert de ligne.  J’en ai eu la preuve.  En poussant la porte pour entrer dans la station, au même moment, une jeune fille sortait.  De part et d’autre de la vitre, on a échangé un regard surpris et un sourire d’amusement.  C’était la jeune fille à la jupe turquoise.  

Publicités

2 réflexions au sujet de « Sliding Doors »

  1. …..Je trouve ça beau, ce désir maladroit d’être adulte, alors que l’inverse, le désir adulte d’être adolescent est toujours un peu triste…

    Je viens ici pour des phrases comme ca. Et un peu pour la photo.
    35e choses que les hommes ne disent (généralement) pas

  2. Je trouve ça beau, ce désir maladroit d’être adulte, alors que l’inverse, le désir adulte d’être adolescent est toujours un peu triste…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s