I just met a wonderful new man [He’s fictional but you can’t have everything]

L’être que j’attends n’est pas réel.  Je le crée et je le recrée sans cesse à partir de ma capacité d’aimer, à partir du besoin que j’ai de lui : l’autre vient là où je l’attends, là où je l’ai déjà créé.  Et s’il ne vient pas, je l’hallucine : l’attente est un délire.

Roland Barthes, Fragments d’un discours amoureux

Publicités

2 réflexions au sujet de « I just met a wonderful new man [He’s fictional but you can’t have everything] »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s