I can see you [see me]

Je suis retombée sur cet extrait d’une superbe chronique de Foglia qui m’avait tellement fait rire parce qu’il est vraiment right on.  Enfin, peut-être sauf pour Albert, mon chat jaune dépendant affectif qui veut être caressé de tous, même (surtout) par ceux qui le méprisent.   Comme s’il se donnait un défi.  Aucune fierté ce chat (mais de qui est-ce qu’il peut bien tenir ça???).  Alors, voici l’extrait :

« Tant qu’à dire des folies, savez-vous pourquoi le chien est le meilleur ami de l’homme? C’est Tonton, un de mes sept chats, qui m’a demandé ça l’autre jour. Il n’est pas censé parler, je sais bien, mais bon, ça lui est arrivé juste cette fois-là; depuis la mort de Picotte, Tonton est mon chat préféré, j’aime bien le prendre dans mes bras, le papouiller, le coller sur ma joue. C’est dans cette position que l’autre jour il m’a dit à l’oreille: sais-tu pourquoi le chien est le meilleur ami de l’homme?

Non, Tonton, je sais pas.

Parce que les chats ne voulaient pas, calvaire! Lâche-moi!« 

Publicités

4 réflexions au sujet de « I can see you [see me] »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s