Have we met before? [Tasmanian devil]

Je ne comprenais pas ce qui m’arrivait.  Je n’avais jamais été dans cet état.  Jamais.  Ou du moins, je n’avais jamais été dans cet état sans pouvoir fournir d’explications rationnelles.  Là, ce matin, tout est devenu clair (enfin).  Je ne connaissais pas ça.  J’avais aucune idée de l’impact réel de trois lettres.  J’étais même sur le point de penser que c’était une forme de légende urbaine, le seul et unique secret bien gardé par solidarité féminine.  Jusqu’à ce que je réalise qu’entre deux crises de larmes, je pourrais moi aussi renverser Gengis Khan.  Avec une main dans le dos.  On dit que c’est fort, les hormones… alors imaginez lorsqu’elles décident tout revirer à l’envers pour se pointer avec presque deux semaines d’avance.  Not good

L’air de rien je viens de faire le post que toutes les blogueuses finissent par faire et que je m’étais dont jurée de ne jamais faire.  Check.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Have we met before? [Tasmanian devil] »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s