This once was an island [and I could not stay]

Avant, j’en aurais fait une histoire.  Mais de plus en plus, il y a la peur de gâcher avec les mots.  Nommer, décrire, définir, enfermer.  A vrai dire, je ne sais pas encore ce qui vient de se passer.  C’est peut-être tout, c’est peut-être rien.

Comment savoir s’il faut graver l’instant ou lentement laisser glisser les sensations jusqu’à l’oubli.

Pour le moment, tu es un silence (un regard, un sourire, un frisson) que je cultive délicatement, en secret.

« I need my memories.  They are my documents.  I keep watch over them.  They are my privacy and I am intensely jealous of them. » — L. Bourgeois

 

Publicités

4 réflexions au sujet de « This once was an island [and I could not stay] »

  1. J’aime l’univers des blogues pour plusieurs raisons, entre autres parce que j’ai pu lire une version précédente de ce billet, il me semble, ce matin. C’est comme avoir accès un peu à ton questionnement intérieur et à ce que tu décides de laisser aller, de retenir et finalement de raturer.

  2. Ce blogue est construit sur une montagne de repentirs! Ton commentaire me réconcilie avec cet aspect de ma façon d’écrire m’a bien souvent fait maudire Google Reader ;)

  3. Comment croitre et s’enrichir, comme tout organisme vivant, sans entreprendre avec l’autre le dialogue de la difficile liberté ? Une tentative de sortir de son exil ?
    Enfin, une douce suspension qui te ressemble vraiment à mademoiselle V.

  4. Comment savoir?
    Tant que les sensations n’auront pas franchi le mur du son, traversé le test du réel, interjecté appel, si on peut le dire ainsi, cela ‘risque’, en effet, de demeurer lettres mortes.

    Une variable significative se trouve lorsque sa variation n’est pas due seulement à l’effet du hasard.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s