All the young dudes [le guitariste]

C’est fou comme on peut se dire «nah, pas mon genre» et puis changer d’idée dès que le gars prend sa guitare et se met à chanter.  Assise sur un banc autour du bassin encore vide du parc Outremont, je l’écoutais en faisant semblant de lire sous les premiers rayons de soleil printaniers.  J’me disais que ça serait sympa pour une fois, d’avoir un homme à moi dans ce genre là.  Plus ours que loup.  Je l’ai imaginé juste là, à côté de moi, échangeant des regards langoureux et complices entre les lignes, entre les accords et j’ai pensé que le moment aurait été parfait, à un détail près.

S’il avait chanté autre chose que Fuck You! de Cee Lo Green.

Publicités

4 réflexions au sujet de « All the young dudes [le guitariste] »

  1. @marie-eve : big time!

    @denis : bah, c’est plus que ça cassait joyeusement le mood…

  2. @V. Pas le vôtre, si tant est que… bon…, mais le sien!

    Moi aussi, quand je vais à Montréal. Les filles dans le métro. On les voit toutes passer à la vitesse de l’éclair. Et après, c’est fini. Que des images furtives. Parfois, c’est aussi très drôle à percevoir.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s