De la réciprocité

« Qu’il soit clair, une fois pour toutes, qu’être amoureux est un fait personnel qui ne regarde pas l’objet aimé — même si celui-ci vous aime en retour.  Dans ce cas aussi, on échange des gestes et des paroles symboliques où chacun lit ce qu’il a en lui et que, par analogie, il suppose exister chez l’autre.  Mais il n’y a pas de raison, il n’y a pas de nécessité, que les deux contenus coïncident.  […]  Il y a en somme entre ces symboles et la réalité le même rapport qu’entre les mots et les choses. »

 — Cesare Pavese,  Le métier de vivre