You’d never believe the shitty thoughts I think

Rien n’est plus douloureux que ces phrases formées, qu’on a l’appétit de dire, et qu’on doit laisser se dissoudre en soi alors que leur expression est le seul mode connu pour s’en défaire.                  — Pascal Quignard, Vie secrète 

Alors j’écris

et je réécris

encore

encore

encore

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s