Marginalia [the book of silence, part I : the « lost in translation » lover]

Isn’t it strange how we see things and ourselves and how we express it in a way that other people don’t ever really get? Of course, you will have a wrong idea of me and I’ll be absolutely mistaken about you and we will play (until we don’t) or we’ll eventually decide that it’s fair enough.

Whatever.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s