Were you ever lost [was she ever found?]

Des pas hésitants sur un nouveau fil.  C’est toujours le même début, la même fin.  Le noeud qui glisse et se détache tout seul.  L’impossibilité du lien.  D’une attache.  L’étiquette qui décolle, l’encre qui fuit. L’histoire de la craie, du trottoir et la pluie.  L’eau qui coule toujours sur le dos.  Mes pas, le sable et le vent.  Les mots soufflés électroniquement à ton oreille, choisis délicatement pour mieux m’effacer de ton imaginaire.  La facilité déconcertante renouvelée.  La douceur érodée qui n’offre aucune prise.  Jamais percée, jamais traduite, jamais devinée, jamais lue.  Anamorphose discrète, au dos de la toile, sous le repentir.

L’étonnement constant de ne plus exister là-bas et de n’être pas encore née ici.

 

 

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s